Kenkyukaï Rungis

IMG_3161
Yanick Porchet (à droite) et Grégory Thognard à la Colline Cacao. Photographie Christophe Bizon © 2016

Les cours continuent à la Colline Cacao de Rungis cette année le mercredi de 12h à 13h.

N’hésitez pas à venir pratiquer en vous inscrivant ici, (cours d’essai possible) :

 

À très vite,

Christophe Bizon

Publicités

En route pour une nouvelle saison au gymnase Ortolan, Paris 5ème

Alexis et Florent
Alexis Martin, sous le regard des élèves, Stéphane Gentric © 2016

Après les séances estivales en extérieur, au Jardin des Plantes de Paris, les cours de mon groupe d’étude reprennent au gymnase Ortolan le vendredi 9 septembre. Les cours auront lieu toutes les semaines de 12h15 à 13h30.

Pour vous inscrire au groupe d’étude, vous pouvez me solliciter en me contactant via le formulaire ci-dessous.

Alexis Martin

Formulaire de contact :

Musashi kenkyukaï Dourdan : nouveau lieu de pratique

 

Dès ce vendredi, le 17 juin, le Musashi kenkyukaï Dourdan se voit attribuer une salle par le service sport et vie associative de la mairie de Dourdan, que je remercie chaleureusement pour leur confiance. De 19h à 21h, j’y partagerai avec plaisir l’enseignement que je reçois de Nguyen Thanh Thiên senseï. Les débutants sont les bienvenus et pourront rejoindre les élèves pratiquant depuis quelques mois. N’hésitez pas à me contacter via la page du Musashi kenkyukaï Dourdan pour vous inscrire à un cours d’essai, et voir l’adresse.

Les cours à Dourdan resteront ouverts pendant le mois de juillet dans la salle chemin Maurice Gallais, et tout l’été au parc Lejars-Rouillon, hormis pour quelques dates. Vous pouvez consulter le calendrier des cours pour plus d’informations.

Yanick Porchet

Les cours de la Musashi Kenkyukaï France

Face à l’inconnu

Atelier de Sabre à Multicorps_05.03.2016
Stage de sabre de la Hyoho Niten Ici Ryu à l’école de danse Multicorps à Cotonou, Bénin. Photographie Marcel Gbeffa © 2016

L’inconnu m’a guidée tout au long des deux stages que j’ai donnés au Bénin. Il m’a permis de me dépasser, de donner intensément, de faire appel à ma créativité. Mon esprit et mes sens sont restés plus que jamais en éveil  grâce  :

  • aux élèves que je rencontrais pour la première fois
  • à une culture que je connais mal
  • à des corps modelés par la puissance de la terre
  • à la transmission de techniques que j’étais la seule à connaître
  • à l’énergie que j’ai dû apporter pour créer la passerelle entre le Japon et l’Afrique
  • à l’enthousiasme de mon senseï, alors que je prolongeais ce qu’il a entrepris depuis plus de quinze années pour faire connaître au plus grand nombre la Hyoho Niten Ichi Ryu

Même si l’inconnu fait partie prenante de l’étude des deux sabres de Musashi, ces aventures béninoises m’ont ouvert les portes d’autres inconnus.

Valérie de Berardinis

Lancement du site Musashi Kenkyukaï

test1_Musashi_ts_pic